Solvay célèbre ses quarante ans d’existence en Corée du Sud

Click to enlarge

Solvay célèbre 40 ans de présence en Corée du Sud, une plate-forme de recherche et d’innovation jouant un rôle clé pour le développement et la croissance, ainsi que pour la production de produits chimiques de spécialités et de matériaux high-tech en Asie.

Ces dernières années, Solvay a investi environ 200 millions d’euros dans la modernisation de ses sites industriels et la création de nouvelles lignes de production. En Corée du Sud, le Groupe exploite trois usines, deux centres de Recherche & Innovation et une coentreprise.

“Nous apprécions à sa juste valeur le potentiel de la Corée du Sud, avec ses remarquables industries high-tech et universités. Son vivier de chercheurs et sa main d’œuvre qualifiée en font un marché d’une importance stratégique,” a déclaré Jean-Pierre Clamadieu, CEO de Solvay, lors de la cérémonie d’anniversaire du 23 juin dernier.

Développements récents de Solvay en Corée du Sud

Construction d’un nouveau site de production pour la GBU Silica

Click to enlarge

En avril dernier, Solvay a lancé la construction d’une unité de production de silice hautement dispersible (HDS) dans la seconde zone industrielle du complexe de Saemangeum, à Gunsan. Avec une capacité annuelle supérieure à 80 000 tonnes, l’usine répondra à une demande croissante pour des pneus à économie d’énergie en  Asie, et mettra au point de nouveaux grades de HDS. Elle fabriquera également sa silice de haute performance la plus récente et la plus innovante, notamment l’Efficium®, utilisée pour les pneus à basse consommation d’énergie des voitures de tourisme et des camions. L’usine devrait entrer en service en octobre 2016.

"Cette nouvelle plate-forme de production sera dédiée aux innovations autour de la silice pour l'Asie. Avec le département de recherche de Silica, nous sommes bien placés pour accélérer les innovations en coopération étroite avec nos clients régionaux", a déclaré An Nuyttens, Présidente de la GBU Solvay Silica.

Le département de recherche de Silica fait partie du nouveau Centre de Recherche et Innovation Solvay sur le campus de l'Université Ehwa à Séoul.

Le centre Recherche & Innovation de Solvay à l'Université des femmes Ewha

  EWHA-Laboratory Click to enlarge

La recherche conjointe entre Solvay et l’Université des femmes Ewha vise à développer des matériels pour les marchés en forte croissance et à haute valeur ajoutée des batteries lithium-ion afin de leur pourvoir un stockage optimal de l'énergie, et le développement de nouveaux matériaux qui réduisent la consommation d’énergie des voitures. Il abrite également le nouveau laboratoire d’électronique de Solvay qui y développe les technologies d’affichage et d'éclairage basées sur les Diodes Electroluminescentes Organiques (OLED).

Montage-2photos

Choi-KyungheePour Solvay, la coopération avec Ewha est l’occasion de collaborer avec les secteurs universitaires et de la recherche. Après tout, les organisations se doivent aujourd’hui d’adopter une approche ouverte de l’innovation en élargissant leur coopération avec les clients et leurs partenariats avec les universités. Pourquoi ? Parce que le contexte économique actuel se traduit par des cycles de vie de produits plus courts, des liens accrus entre les marchés internationaux et la destruction accélérée des valeurs et technologies dominantes actuelles. Les organisations doivent adopter une approche ouverte de l’innovation si elles veulent réduire les délais, les risques et les coûts de développement des produits. Il n’y a pas d’autre voie. Choi Kyunghee, Présidente de l’Université des femmes Ewha.

Les travaux de recherche conjoints avec Solvay  permettront également à l’Université des femmes Ewha de jouer un rôle de premier plan dans le développement de produits capables de relever les défis mondiaux du 21e siècle. Leurs recherches actuelles portent sur le développement de nouvelles électrodes composites, sur la modélisation informatique de matériaux offrant des effets thermoélectriques ainsi que sur les monomères multifonctions durcissables par rayonnement et leurs applications. Un quatrième projet de recherche conjoint examine le développement de nouveaux catalyseurs de réduction d’oxygène et de catalyseurs de dégagement d’oxygène en tant que matériaux de cathode pour les futures batteries, sans oublier un catalyseur d’oxydation.

Au cours de ses 40 ans d’existence en Corée du Sud, Solvay a réussi à consolider et à étendre ses partenariats avec les multinationales du pays, notamment dans les secteurs de l’électronique et de l’automobile. Notre collaboration avec des chercheurs sud-coréens constitue également un tremplin pour tirer pleinement parti de notre propre potentiel. Mais Solvay ne s’arrêtera pas là, a ajouté Jean-Pierre Clamadieu à la fin de la cérémonie d’anniversaire: « Nous sommes impatients de pouvoir contribuer à l’essor de l’économie coréenne et des communautés au sein desquelles nous opérons au cours des 40 prochaines années !»