Solvay et IndustriALL renouvellent leur accord-cadre mondial pour cinq ans

industri-all-CMYKClick to enlarge
Bruxelles, 3 février 2017 --- Solvay vient de renouveler son accord-cadre mondial avec IndustriALL Global Union pour cinq ans, garantissant ainsi les mêmes conditions de travail et les mêmes droits à l’ensemble des employés du Groupe en activité dans le monde.

Par cet accord, Solvay réaffirme son respect des normes sociales de l'Organisation Internationale du Travail et des principes du Global Compact des Nations unies. Cela inclut désormais son engagement à respecter les directives de l’OCDE concernant les entreprises multinationales. Solvay attend de ses fournisseurs et sous-traitants qu’ils respectent les mêmes règles.

L’accord a été mis à jour pour intégrer de nouveaux projets à vocation sociale tels que la protection de la santé mentale au travail et les actions sociales qui renforcent l’engagement de Solvay en faveur de la santé et de la sécurité au travail, contre les discriminations, pour la diversité comme pour la protection de l’environnement.

Les signataires continueront à effectuer deux missions conjointes par an afin d’évaluer les politiques de sécurité de Solvay ainsi que la mise en œuvre de l'accord dans un pays et un site qui seront choisis en accord avec IndustriALL. Le Solvay Global Forum, composé de huit représentants syndicaux issus des principaux pays où Solvay est présent, veillera désormais à la bonne mise en œuvre de cet accord.

« Pour Solvay, ce renouvellement de cinq ans témoigne de la relation de confiance que nous avons réussi à établir avec IndustriALL depuis plus d’une décennie. Nous sommes en faveur d'un dialogue ouvert et constructif avec nos collaborateurs et leurs représentants. Ce dialogue fait partie de nos engagements en matière de développement durable et contribue à notre performance», déclare Jean-Pierre Clamadieu, CEO de Solvay.

Valter Sanches, Secrétaire Général de IndustriALL ajoute que : « Cet accord est une référence en termes de dialogue social dans l'industrie chimique. Nous avons établi, au cours des 12 dernières années, une culture forte et des relations de travail constructives dans le monde entier. Le renouvellement offre un Forum Mondial qui sera une plate-forme importante de dialogue entre les syndicats et les représentants du personnel».

Valter Sanches et Jean-Pierre Clamadieu ont signé la reconduction de leur accord initial de trois ans au siège social de Solvay. Étaient également présents, Kemal Ökzan, Secrétaire Général Adjoint de IndustriALL, Albert Kruft, coordinateur du Forum Mondial Solvay, ainsi que Caroll Landry, International VP de United Steelworkers.

Groupe international de chimie et de matériaux avancés, Solvayaccompagne ses clients dans la recherche et la conception  de produits et solutions de haute valeur ajoutée qui contribuent à répondre aux enjeux d’un développement plus durable : utiliser moins d’énergie, réduire les émissions de CO2, optimiser l’utilisation des ressources naturelles, améliorer la qualité de vie. Solvay sert de nombreux marchés tels que l’automobile, l’aéronautique, les biens de consommation, la santé, l’énergie, l’environnement, l'électricité et l’électronique, la construction ou encore diverses applications industrielles. Le Groupe, dont le siège se trouve à Bruxelles, emploie environ 30 900 personnes dans 53 pays. En 2015, Solvay a réalisé un chiffre d'affaires pro forma de 12,4 milliards d'euros dont 90 % dans des activités où il figure parmi les trois premiers groupes mondiaux. Solvay SA (SOLB.BE) est coté à la bourse Euronext de Bruxelles et de Paris (Bloomberg: SOLB:BB - Reuters: SOLB.BR).

INDUSTRIALL GLOBAL UNION compte plus de 600 organisations affiliées de 140 pays, dans l'industrie chimique, la production, l'électronique, les technologies de l'information, l'industrie automobile, le génie mécanique, la mine et l'énergie, entre autres. L'objectif de IndustriALL est d'établir des bases industrielles solides, d'offrir à ses collaborateurs des postes de qualité, des salaires  décents, des environnements de travail sûrs et le droit de se syndiquer.